FILTRE PLASMA « ROSA »

Ce filtre est conçu pour une utilisation lors de procédures de plasmaphérèse au moyen d’une membrane et représente un élément essentiel pour le traitement de désintoxication dans le cas de maladies chroniques et aiguës, ainsi que pour la collecte de plasma. Il présente également les avantages suivants :

  • un faible niveau d’amorçage
  • le fait qu’il ne soit pas nécessaire d’employer des liquides de substitution succédanés du plasma
  • l’absence d’effet rebond
  • la coute durée de traitement

Cet appareil peut être utilisé aux fins d’une plasmaphérèse thérapeutique tout comme d’un don de plasma. Il peut également être utilisé auprès de patients pédiatriques et  hémodynamiquement instables grâce au volume réduit de remplissage du circuit extracorporel. Il est aussi possible de réaliser une plasmaphérèse chez les nouveau-nés (>700 g) en utilisant seulement le filtre plasma ROSA™ relié à une seringue de 10 ml.

CARACTÉRISTIQUES

Le filtre plasma ROSA™ se compose d’une superposition de plusieurs membranes poreuses (Membrane Track), recouvertes de nanopores. Les membranes sont fabriquées par « Trackpore Technology Corporation » ; elles sont protégées par un film polymérique fin comportant des pores et sont utilisées pour de multiples applications dans le domaine pharmacologique, alimentaire, environnemental et écologique, électronique, chimique et biotechnologique. Le film polymérique est fréquemment d’une épaisseur de 10-25 µm et se compose de polytéréphtalate d’éthylène ou de polycarbonate ; il possède un nombre de pores par centimètre carré équivalant à 105 – 3 x 109 cm2, et dont le diamètre unitaire varie entre 0,05 et 5,0 µm. Les principales propriétés des Membrane Track sont les suivantes :

  • elles font preuve d’une grande sélectivité durant le processus de filtration ;
  • elles possèdent une inertie biologique ;
  • la surface de leur film est lisse (ce qui contribue à assurer un meilleur passage du sang au travers des canaux du filtre et permet de filtrer le sang en exerçant une pression moins importante) ;
  • les bords de leurs pores sont lisses (le passage du sang au travers de la membrane ne provoque donc pas de traumatismes aux éléments cellulaires) ;
  • leur surface poreuse présente une grande uniformité ;
  • le diamètre de leurs pores présente une grande uniformité ;

Le sang total qui parvient au filtre ROSA remplit le premier compartiment (compartiment sang) où sont hébergées les membranes filtrantes, puis passe par le compartiment réservé au plasma ; de cette manière, le plasma est séparé des éléments figurés. La basse résistance au flux sanguin qui passe au travers des compartiments est utile car cela améliore la stabilité du flux sanguin. Cette technologie permet donc de prévenir le traumatisme des cellules sanguines.

DANS LE DOMAINE THÉRAPEUTIQUE

La plasmaphérèse peut être réalisée à des fins thérapeutiques dans le cadre de diverses indications cliniques en néphrologie, hématologie, obstétrique et gynécologie, cardiologie, chirurgie, neurologie, oncologie, dermatologie et pédiatrie. L’objectif de la plasmaphérèse thérapeutique et de retirer certaines substances toxiques pour l’organisme à l’origine du développement de pathologies.

L’aphérèse thérapeutique est en mesure de retirer les solutions pathogènes circulant, et possède également une action inhibitrice sur le système réticulo-endothélial (ce qui renforce le retrait de substances pathogènes circulant et la stimulation des clones lymphocytaires, de manière à ce qu’ils deviennent davantage sensibles à la chimiothérapie cytotoxique) ; par conséquent, outre son action de retrait, elle présente également un effet immunorégulateur.

DANS LE DOMAINE DU DON

Le système Hemofenix est tout particulièrement adapté à la réalisation d’une séparation cellulaire en vue d’un don, qui peut être effectué en prélevant seulement le plasma du donneur, et en lui restituant les éléments figurés, c’est-à-dire les globules rouges, les globules blancs et les plaquettes.